Ponts suspendus,  conçus, construits ou rénovés
par Ferdinand ARNODIN 1869>1890

 Liste non exhaustive  - voir aussi: Ponts à transbordeurs et Ponts Gisclard

Suite 2e Partie

Ferdinand Joseph ARNODIN est né le 9 octobre 1845 à Ste Foy -les-Lyon où son père, Thomas Arnodin travaillait comme chef de travaux au sein de l'entreprise des frères SEGUIN.. La mère de Ferdinand étant décédée en 1848, son père se remarie avec une jeune fille de Châteauneuf sur Loire, où un poste pour la surveillance et l'entretien des ponts sur la Loire a été crée par la Société des ponts à péage, nouvelle appellation de la Maison Seguin. Thomas Arnodin aura 4 autres enfants de cette nouvelle union . C'est là, malgré des débuts difficiles, passés à faire l'école buissonnière et  à observer la nature, mais aussi le travail de son père, que Ferdinand est remarqué et épaulé par son instituteur. Il poursuit alors des études brillantes, qui le mèneront à la Société des Ponts à péage, où travaille toujours son père.
  Son poste d"'Inspecteur des ouvrages" induit rapidement chez lui une volonté d'améliorer et de remettre au goût du jour les ponts suspendus, dont plusieurs accidents ont terni l'intérêt qui leur était porté depuis le début du XIXe siècle, notamment à Angers en 1850 (Catastrophe du pont de Basse chaine) et à Nantes en 1866.



 


La catastrophe du pont de basse Chaine à Angers  (coll.M.W.)

Le pont suspendu de Nantes vers1844  (Carte éditée parl'Association des Amis du Musée de la Marine de Loire de CHâteauneuf sur Loire)

L'accident du pont de Nantes en 1966 (reproduction d'une gravure sur une carte postale ancienne)

 Suite à ces accidents, de très nombreux ponts se verront doter de panneaux d'avertissement ou de restrictions, comme ici à Cournon d'Auvergne.

 

Le Pont d'Ancenis  sur la Loire (Loire Atlantique) construit en 1838, " fut concédé aux frères Seguin pour une durée de 35 ans. En 1869, Ferdinand Arnodin y apporta l'une des améliorations qui allaient relancer cette technologie de pont, à savoir le principe de l'amovibilité des câbles. En effet, il remplaça l'amarre fixe des câbles par une pièce en fonte appuyée sur la maçonnerie. Il était désormais possible de modifier la tension des câbles, et encore plus avantageux de pouvoir changer l'un deux, pourvu que les autres tiennent le temps de la réparation".  (Sce Art et histoire - ponts suspendus au XIXe siècle)
D'autres travaux furent effectués par la suite par Arnodin: en1884, renforcement de la la suspension. Addition de câbles obliques en 1887. Réparations et renforcements en 1909 et 1919... Constitué  de 6 travées il mesurait 400m de long . Il fut remplacé en 1953 par un nouveau pont suspendu édifié par les sociétés Limousin et Baudin-Châteauneuf
carte postale  reproduisant une gravure ancienne du Musée des Arts Décoratifs de Nantes(coll.M.W.)

Flamme postale d'Ancenis 1984

Prêt à poster


 A Kermelo en Bretagne, près de Lorient,  pour un chantier  sur lequel travaille également son père, qui décède en 1866, Ferdinand Arnodin rencontre Charlotte Kerihuel qui habite la maison la plus proche du pont où il travaille. Il épousera celle ci en 1868, elle restera à ses cotés pendant 52 ans et lui donnera 5 enfants.
 Pont de Kermelo -Cartes postales anciennes (coll.M.W.)


Les époux Arnodin vers 1868 -  Photographie - Musée de la Marine de Loire
 Châteauneuf-sur-Loire

 


En 1872 les époux Arnodin  vont s'installer à Châteauneuf sur Loire:  A 27 ans, Ferdinand Arnodin veut y monter sa propre entreprise.

 

 

                 Les Usines Arnodin à Châteauneuf sur Loire - carte postale  (coll.M.W.)


Intérieur de l'usine: photo issue du Fond Arnodin

Zone d'implantation des usines Arnodin à Châteauneuf-sur-Loire- Cartes postales


Croquis par Jean Michel Hervé de l'implantation de l'usine par rapport au plan actuel

Toujours en 1866, Ferdinand dépose un brevet d'invention pour un bateau remorqueur hydraulique- toueur, qu'il exploitera avec son demi frère Eugène et Guillaume Imbault, oncle de Georges Camille Imbault,
 Le toueur Arnodin à Chatillon sur Loire (Carte de vœux des Amis du Musée de la Marine de Loire)

Le toueur à Orléans, carte postale  et détail
 

Face aux inquiétudes suscitées par l'avancée allemande lors de la guerre de en 1870, de nombreux ponts sont détruits sur la Loire dans le but de pouvoir freiner cette invasion. Les travaux nécessaires d'entretien et de réparations de ces  ponts,  lui fournissent ses premiers contrats  et vont également le pousser à imaginer toutes sortes d'inventions techniques destinées à améliorer la construction des ponts suspendus, notamment le câble à torsions alternatives qui sera utilisé pour la première fois lors de la construction du pont de St Ilpize .
Après avoir réparé, amélioré et entretenu plusieurs ponts suspendus édifiés par les frères Seguin et par la Société des ponts à péage, ce dernier, commencé en 1874 sera le  premier ouvrage construit par Ferdinand Arnodin , où il apportera des modifications importantes par rapport au type de construction jusque là en vigueur, tel le câble à torsion alternative et la poutre de rigidité pour lesquels il déposera des brevets.

Notes rédigées par Arnodin relatives à son nouveau procédé de câblage ( 1889)
(coll.M.W.)
 
 

 Pont de St Ilpize - carte postale ancienne - Ed. Margerit-Bremond (coll.M.W.)

photo de section de câble à
 torsions alternatives

coll . JMHervé


 

Ce sera le premier d'une nouvelle génération de ponts suspendus résolument modernes qui réconcilieront les pouvoirs publics avec ce type d'ouvrage. Ferdinand Arnodin, dans le même temps déposera des brevets , non seulement pour la conception même des ponts - ponts suspendus, à transbordeurs..., de leurs composants ( câbles et la câbleuse qui permet de les réaliser,  poutres de rigidité, tablier en acier et béton...) mais aussi pour améliorer la qualité du travail - grue élévatrice et pivotante, riveuse à main puis électrique ...
Georges Arnodin (Fils de Ferdinand) et la riveuse electrique -   ( Photo issue du Fond Arnodin)

 De très nombreux ponts édifiés par la Maison Seguin seront réparés et améliorés par F. Arnodin, notamment après les destructions provoquées par la guerre de 1870,- à Chatillon sur Loire (1872),
Carte postale envoyée en 1909 (coll.M.W.)

 à Jargeau (1872)
Carte postale ancienne - Ed Taffaleau (coll.M.W.)

Triel, construit vers 1837, détruit en 1870, réparé vers 1872
Carte postale ancienne (coll.M.W.)

Elbeuf (Seine maritime) 1872
Carte postale envoyée en 1916 (coll.M.W.)

Châteauneuf-sur-Loire en 1873 -
Carte postale ancienne -Photo L Marchand- Ed.Grivot   (coll.M.W.)

 
Le pont de Villeneuve Saint Georges (Val de Marne) édifié en 1843 et détruit en 1870, est également remis en état ces mêmes années
Carte postale envoyée en 1913 (coll.M.W.)

 Le Pont de Beaugency, pourtant ouvrage médiéval en arches de pierre vit ses arches 5 et 6 détruites remplacées entre 1842 et 1870  par une structure suspendue, elle même remplacée par Arnodin en 1873   par une arche marinière en fer et  ciment armé.
Carte postale ancienne (coll.M.W.)

 En 1875, c'est le pont Saint Symphorien de Tours (Indre et Loire), renversé par une tempête qui est également remis en état.
Carte postale ancienne (coll.M.W.)

La même année, Il reconstruit le pont de Saint Nazaire en Royans sur l'Isère (Drôme), juste après avoir quitté son poste d'inspecteur des ponts de la Société des ponts à péage. Il est à noter qu'un grand nombre de ponts construits dans la première partie du XIXe se caractérisent par des viaducs d'accès en arches de maçonnerie, très caractéristiques ...
 Carte postale  envoyée en 1907 (coll.M.W.)

1876:  - Réfection de la suspension du pont de Saint Denis ( Seine St Denis)
Carte postale ancienne (coll.M.W.)

-Réfection des amarrages du pont suspendu de Moussac -Gard.
- Réparation de 2 travées détruites par un incendie et pose de câbles supplémentaires au pont de Gennes - Maine et Loire - voir "Les Rosiers"(1882)
Pont de Gennes-Les Rosiers - Carte postale ancienne

1877 : - Construction d'un pont suspendu entre Ventenac et Canet dans l'Aude
Carte postale ancienne (coll.M.W.)

 Carte postale envoyée en 1909

- Reconstruction du pont d'Artiguelouve (Pyrénées Atlantiques) et de Grenade (Haute Garonne)
détruits par une inondation en 1875.
Pont de Grenade Carte postale ancienne (coll.M.W.)


1877- Restauration des ancrages du pont de Peyrehorade - Landes
Carte postale ancienne (coll.M.W.)

 - Reconstruction du pont de Vienne - Isère  écroulé  sous une épreuve.
Carte postale envoyée en 1912 (coll.M.W.)

1878 - Réfection des amarrages des trois ponts de Chalonnes( Maine et Loire)
 Flamme postale

 Carte postale envoyéeen 1913 (coll.M.W.)

 Le pont de Saint Ilpize (1879)
 (Sce: Michel Barrès-"Les premiers ponts suspendus de Ferdinand Anodin à Saint-Ilpize et Chilhac" - Ecole d'architecture de Lyon.)
 Sur un projet présenté par l'ingénieur en chef Jollois, des Ponts et Chaussées de la Haute Loire, s'inspirant du cahier des charges établi par le ministre des travaux publics, qui prenait en compte les apports américains en matière de construction de ponts suspendus et notamment les innovations dues à John Roebling  Ce fut Ferdinand Arnodin qui apporta les solutions définitives  aux problèmes posés  pour son édification  et qui en assurera la réalisation.
Elevation du pont de Saint Ilpize ( Sce Marcel Prade)

Poutre de rigidité et système de disposition des haubans des ouvrages Arnodin

Les principales nouveautés apportées consistent dans l'utilisation de haubans obliques prenant appui sur les piles et déchargeant les câbles porteurs d'une partie du poids du tablier; ce sont les câbles à torsions alternées qui sont utilisés pour la première fois. Enfin, le garde-corps participe directement à la structure du pont en participant à sa rigidité.
Notes rédigées par Arnodin relatives à la poutre raidissante ( coll MW)

La travée centrale a 68.17m d'ouverture, le tablier de 4m de large est situé à 26m au dessus des basses eaux.
 Carte postale ancienne (coll.M.W.)

 En 1878 un projet de pont voit le jour non loin de St Ilpize à Chilhac. Arnodin consulté fait une proposition qui sera adoptée. Le pont, très semblable au pont de St Ilpize sera édifié l'année suivante et mis en service en1883.
Pont de Chilhac Carte postale envoyée en 1930 Ed. M.B. Le Puy

   - Cartes postale semi moderne -Ed D.Pignol(coll.M.W.)

 

1879 - Refection des amarrages du pont suspendu de La Balme- Savoie.
 Carte postale de 1905( Ed.Reynaud-Chambéry)

1879 :  Refection des amarrages du pont suspendu de Chabris - Indre
1880  F.Arnodin  consolide le pont de Chasse  sur le Rhône à Givors ...
 Prêts à poster de 2003 et de 2011


1880  - Renforcement des amarrages et de la suspension du pont de Neuville - Rhône
 Carte postale ancienne (coll.M.W.)

-Réfection des amarrages des ponts de La Gache, de Domene et de Brignoux dans l'Isère.
-Réfection des amarrages du pont de Puichérie dans l'Aude

1881 - Lyon - Rhône- Remplacement de la suspension du pont de la Gare et réfection des amarrages du pont St Clair
 Pont de la Gare à Lyon Carte postale envoyée en 1907

Le pont St Clair (actuellement Pont Vaisse )(coll.M.W.)

1881 -Le pont de Cournon à Pérignat sur Allier( Puy de Dôme) , édifié en 1839 va être consolidé par l'ajout de pièces métalliques  et de câbles obliques de rigidité. Il sera une nouvelle fois réparé en 1923 par la société Arnodin de Larches.
 Carte postale envoyée en 1909(coll.M.W.)

Pont de Cournon carte postale semi moderne  -  Combier Ed.,  Macon

Le Pont de la Caille,(  Pont Charles-Albert) ouvrage remarquable d'une travée unique de 186 m situé 150 m au dessus du ravin des Usses sur la route entre Allonzier-la-Caille, et Cruseilles,Haute-Savoie (74) fut édifié par l'ingénieur Belin entre 1837 et 1839.
 Ne pouvant plus supporter l'intensité du trafic, il fut doublé en1928 par un pont en arc construit par Albert Caquot.
 Le 11 mars 1861, il fut retourné par une tempête et ce fût Ferdinand Arnodin qui entrepris des travaux de remise en état, notamment en rigidifiant le tablier et en  remplaçant les poutrelles de bois qui le supportaient par des profilés métalliques. Il remplaça également les câbles par des câbles  à torsion alternée, démontables un à un, suivant son principe d'amovibilité déjà maintes fois mis en pratique. Il remplaça également le garde corps en bois par un garde corps "raidissant"
Cartes postales anciennes (Coll.M.W.)


Carte postale moderne  Ed Gil- Cliché Gardet  S.A - Annecy -  Photo G.Delevaize (Coll.M.W.)

Prêt à poster

Flammes postales de 1962 et 1992

1882- Les Rosiers - Maine et Loire, transformation de l'ancien pont suspendu
Travaux d'implantation de poutres de rigidité - Photos  sur plaques de verre issues du Fond Arnodin

Enveloppe illustrée au verso et flamme de 1994

1882   - Réfection des amarrages du pont suspendu de Trévoux dans l'Ain
Trévoux- Pont sur la Saône Flammes postales
1960

 Carte postale ancienne
(Coll. M.W.)

-Réfection des amarrages et de la suspension du pont de Luzech - Lot
 Carte postale ancienne (coll.M.W.)

 Le pont de Lamothe, près de Brioude ( Haute Loire) fut édifié entre 1882 et 1887. D'une longueur  totale de 185,60m , la travée principale faisait 115 m de long et 4.10 m  de large. Initié et conçu, comme à Saint Ilpize,  par l'ingénieur Jollois, son tablier était métallique, supportant un platelage de bois.et nouvelle innovation, ses câbles pouvaient être enlevés et changés indépendamment les autres, sans altérer la solidité de l'ensemble.
Elevation, Sce Marcel Prade

 Cartes postales anciennes (coll.M.W.)



Ce pont fut détruit en 1977 pour être remplacé par un pont moderne en béton:  selon Michel Barrès, ce pont "œuvre pionnière du patrimoine des ponts suspendus en Europe, fut démoli suite à l'inconséquence  et à "l'inculture" des élus (Conseil Général du 11 janvier 1977)" Seuls vestiges, les piles subsistent encore de nos jours.


- Réfection des amarrages et renforcement de la suspension du pont de Langeac- Haute Loire
 Carte postale, envoyée en 1926

Remplacement en 1883 des chaînes de la Passerelle suspendue d'Agen(Lot &Garonne) construite en 1839, par des câbles à torsion alternée.
Carte postale envoyée en 1905- (coll. M.W.)

 

1883 - Réfection des amarrages du pont de Balbigny- Loire
Carte postale envoyée en 1915- (coll. M.W.)

1883 - Reconstruction du pont de la Roche Guyon - Val d'Oise, emporté par un coup de vent
Carte postale envoyée en 1907 (coll. M.W.)

1883 - Reconstruction du pont de Capdenac - Lot, tombé sous une épreuve.
 Ce pont franchissant le lot relie deux départements, le Lot et l'Aveyron (Capdenac-Gare)
 Flamme postale de 1957 et carte postale ancienne

1883, réfection des amarrages du pont de Montvalent - Lot
et, en 1884, ceux du pont de Belleperche- Tarn et Garonne
Carte postale envoyée en 1902 (coll.M.W.)

1884- Réfection des amarrages du pont suspendu de Salies de Salat -Haute Garonne
- Réfection des amarrages du pont d'Aiguilly (Loire)
 Carte postale envoyée en 1905 (coll.M.W.)

  1884 - Réfection des amarrages du pont de Coudes - Puy de Dôme
 
Prêt à poster de 2004

1884 Réfection des amarrages du pont de Vernéjoux sur la Dordogne - Corrèze
 Carte postale envoyée en 1909

Le pont de Tonnay-Charente édifié en 1842 sur des plans de Louis Dor s'effondra en 1883 lors d'épreuve de vérification de solidité. Ferdinand Arnodin le reconstruisit en apportant les améliorations mises en œuvre à St Ilpize. Il fut remis en service en 1885..
 Ce pont fut l'un des plus vieux et des plus grands ponts suspendus d'Europe, avec une longueur de 635m, pour une portée principale de 90m soutenue par des pylônes de 31m. Il est classé et fait l'objet depuis 2007 de réparations  effectuée par l'entreprise Baudin-Châteauneuf
 Flammes postales
    

Prêts à poster  de 2007 et de 2008



Cartes postales anciennes- (coll. M.W.)



Le pont actuel -  carte postale -
(Michel Marcou Ed.-17920 Breuillet)

Publicité - Etiquette de produit alimentaire

1884 Réfection des amarrages du pont suspendu de Montjean  - Maine et Loire
Flamme postale de 1999 et carte postale ancienne (Coll.MW)

 Carte envoyée en 1910

1884- Rechargement de la suspension du pont d'Ancenis - Loire atlantique
 Carte postale de 1927 (coll.M.W.)

-Réfection des amarrages du pont de Meyronne - Lot.

1885 - Transformation des amarrages et réfection de la suspension du pont de Beaulieu- Corrèze
Carte postale (Coll.MW)

1885 -  Reconstruction du pont suspendu de Castelfranc- Lot, tombé sous une épreuve-
 Carte postale de 1956 (Coll.MW)

-Pose de câbles obliques de rigidité  et épreuves sur le pont d'Elbeuf - Seine maritime.
Flamme postale de 1980

 Pont D'Elbeuf, carte postale envoyée en 1908 (Coll.MW)

- Réfection des amarrages des ponts de Corps - Isère - et de Mornay -Nièvre
 Pont de Mornay, carte postale envoyée en1923 (Coll.MW)

La même année c'est le pont de Crevant  à Maringues (Puy de Dôme) qui est élargi et consolidé.  Ce même pont sera une nouvelle fois consolidé par Arnodin en 1921.
carte postale ancienne (Coll.MW)

 Apparaissent clairement sur cette photo, les modifications apportées par Arnodin concernant l'attache de câbles sur le sommet des pylônes, permettant un remplacement de chacun d'entre eux sans intervenir sur les autres et sans compromettre la solidité de l'ensemble...

 1885 - Transformation des amarrages de la culée du pont de Saint Christophe à Lorient - Morbihan (Voir en 1901)
Carte postale envoyée en 1906 (Coll.MW)

1886  - Remplacement des tiges de suspensions du pont de Gennes Maine et Loire
 Carte postale envoyée en 1903(Coll.MW)

-Renouvellement complet de la suspension  du pont du Palais de Justice de Lyon -Rhône.
Carte postale envoyée en 1908 (Coll.MW)

En 1886  encore, c'est le pont de Mallemort qui est rénové  Ce pont sur la Durance  joint deux villes de deux départements différents, Mallemort dans les Bouches du Rhône et Mérindol dans le Vaucluse.
Pont de Mallemort - carte postale semi moderne (Coll.MW)

 Cachets et flammes postales


1886 - Réfection des amarrages et installation de câbles obliques de rigidité sur le pont de Verdun sur Garonne (Tarn et Garonne)
 Photo issue du fond Arnodin

 Carte postale envoyée en 1904   P.B.Ed Verdun sur Garonne (Coll.M.W.)

-Installation de câbles obliques de rigidité sur le pont du Saula - Lafrançaise -Tarn et Garonne)
Carte postale ( Phototypie Labouche)


-
Réfection des amarrages et installation de câbles obliques de rigidité sur le pont  de Saint Julien (Haute Garonne)
-Réfection de la suspension du pont de Bourret - Tarn et Garonne (Ce pont sera rénové en 1902 puis démoli et reconstruit selon le système Gisclard, afin de permettre le passage du tramway)

- Remplacement des garde-corps du pont de St Ilpize

1887 -Refection des ancrages du pont du Port Mouton à Lyon


En 1887,
le pont de l'Abime ( encore orthographié " l'Abyme")  est  construit en 10 mois  1887/1888 entre Cusy et Gruffy, à 94 mètres au dessus du lit du Chéran, son tablier est long de 64m et large de 2,2m  Le centenaire de ce pont a été célébré en 1887.
  Carte postale et cachet du 22 08 87


  
Elévation du projet retenu de F.Arnodin



Notice touristique


Projets non retenus



Carte postale ancienne - (coll M.W.)


 Carte envoyée en 1918  

Carte postale  - Ed Phot.Jansol La Madeleine-Barberaz -74
       
Carte postale moderne- Ed.EDY- Viviers du Lac (coll M.W.)

 

1887- Adjonction de câbles obliques au pont d'Ancenis( Loire Atlantique)
carte postale envoyée en 1913 (coll.M.W.)

1887- Reconstruction du pont de Cavaillon (Vaucluse) détruit par une inondation en 1886
 Carte postale envoyée en 1906 (coll M.W.)

Carte postale ancienne coll M.W.)


- Réfection des amarrages et addition de câbles obliques au pont de Chatel de Neuvre (Allier)
 Carte postale envoyée en 1913(coll M.W.)

1887 Adjonction d'une travée de 108m sur le pont soutenu par des pylônes de bois à Bompas -Vaucluse (voir en 1894)

 1888  - Reconstruction du pont suspendu d'Avignon- Vaucluse  édifié en 1845 par l'un des frères Seguin. Arnodin lui ajoutera des poutres de rigidité ainsi que des haubans ...
  Pont suspendu d'Avignon - Croquis d'Arnodin ( archives du Vaucluse)

carte postale ancienne (coll.M.W.)

1888 - Reconstruction du Pont d'Evieu (Ain)
Carte postale (Coll.MW)

-Réfection des amarrages du pont de Varades Saint Laurent sur la Loire( Maine et Loire
Carte postale (Coll.MW)

1889  -  Rénovation du Pont de Lézardrieux sur le Trieux (Côtes d'Armor)   édifié en 1840 par la Société des frères Seguin
(voir Ponts Gisclard)
   Carte postale ancienne - (coll M.W.)

1889/1890- Reconstruction du pont suspendu de Saint-Claude (Jura) construit en 1844.
 Ce pont sera remplacé en 1939 par un pont à arche de béton.
Carte postale ancienne - (coll M.W.)

1889 -Réfection des amarrages, et addition de câbles obliques au pont de Blagnac-Haute Garonne
 Ce pont sera reconstruit en 1924 (voir plus bas)
 Carte postale expédiée en  1910    (coll M.W.)

- Reconstruction du pont suspendu du Midi à Lyon- Ce pont sera renommé pont Kitchener, détruit pendant la seconde guerre mondiale, il sera une nouvelle fois reconstruit 
Lyon, le pont du Midi/ - Carte postale 
Ed Martel Lyon

1889 - -Réfection des amarrages aux culées, Pont de Balbigny- Loire
 

-1889  -Réfection des amarrages, renforcement et amélioration de la suspension du pont de Cadenet -Vaucluse
Cartes postales semi moderne (coll.M.W.)


1889 -Reconstruction du pont suspendu sur le Gave à Assat (Pyrénées Atlantiques) 1 travée de 72.20m de débouché. Ce pont fragilisé par les crues sera reconstruit en 1935 par l’entreprise Fives-Lille. Il sera rénové en 2004 par l’entreprise Baudin Châteauneuf.
Carte postale  ancienne

P
rêt-à poster émis à l’occasion des 70 ans du pont de 1935


 

1889 Réfection des amarrages du pont de Buzet (Haute-Garonne) Carte postale envoyée en1950

1889-  Pont de la Voulte  sur Rhône (Ardèche) Ce pont fût édifié ente 1889 et 1891, comme l'atteste une plaque gravée:
Ce pont  de est constitué de deux parties franchissant les deux bras du Rhône, 278m et 3 travées, dont une centrale de 180 m sur le grand bras, 1 travée de 100m sur le petit bras.

( Sce "Art et histoire ponts suspendus aux XIXe)

Prêt à poster de 2003

Pont de La Voulte  sur le grand bras du Rhône-Carte postale ancienne - (coll M.W.)

Le pont sur le petit bras - carte postale (coll M.W.)

 1889 - Renforcement de la suspension et réfection des amarrages aux piles du pont d'Aiguilly - Loire (voir en 1884)

 

1889/91 - Réfection complète du pont de Beaucaire - Gard
Cartes postales (coll M.W.)

1889 Adjonction de câbles obliques au pont de Lézardrieux (Côtes d'Armor)
Carte postale envoyée en 1911 (coll M.W.)

1890- Construction d'un pont suspendu de 160 m à Saint Gilles -Gard
Carte postale de 1900 (coll M.W.)

1889/92- Transformation du tablier du pont suspendu de Chalonnes- Maine et Loire. (voir en 1878)
 Carte postale (Coll.MW)

En 1890, Ferdinand Arnodin encourage Louis Vavasseur, l'un des dirigeant de la Fonderie de Freteval, près de Vendôme, à venir s'installer à Châteauneuf. Une fonderie sera installée à 100m des Ateliers Arnodin et fournira des culots et selles de fonte jusqu'à ce que l'acier vienne remplacer la fonte pour la fabrication de ces pièces... La fonderie continuera de fabriquer des pièces de fonte et de bronze jusqu'en 1959 date de sa fermeture définitive
Lettre à en tête de l'entreprise en 1946 et feuille de facture

 Suite 2e Partie

 
 

Buste